http://www.salonlyonsudest.org

salon de lyon et sud est

Menu
HOMMAGE A GENEVIÈVE BÖHMER

HOMMAGE A GENEVIÈVE BÖHMER

Photo de Geneviève Böhmer devant sa sculpture « La Fanny » en 2014. Archives Florence FABRE

 

A Lyon, le monde de l’art a perdu l’un des siens. Geneviève Böhmer, peintre sculpteur s’est éteinte ce mercredi à l’âge de 88 ans. Elle est connue des Lyonnais pour ses sculptures de bronze. La Ville de Lyon lui avait commandé la sculpture fontaine “Le buisson ardent” installée sur la place Guichard depuis 1980. Elle se réjouissait de voir cette fontaine remise en état et confiait que le visage de la femme qui crache de l’eau n’est autre que celui de l’artiste Orlan capturé dans un moulage. En 1987, elle crée “La Fanny” toujours visible au Clos Jouve sur la Croix-Rousse et “ La Vénissieuse ” en 1990 à Vénissieux.

Dans son dictionnaire des peintres lyonnais, le critique Bernard Gouttenoire résume ainsi le travail de Geneviève : « Il y a, dans son art, quelque chose de très intime qui dévoile une féminité concrète et contenue. »

Née à Cravanche sur le Territoire de Belfort le 30 avril 1928, sa famille arrive à Lyon en 1940. De 1945 à 1951, la jeune fille suit des cours à l’école des Beaux-Arts de Lyon. Elle a pour professeurs le peintre Jacques Laplace (Les Ziniards) ; René Chancrin et Pierre Pelloux. En sculpture, elle est l’élève de Bertola et de Lapandery. Aux Beaux-Arts, ses copains de promotion la surnomment Tulipe, sa fleur préférée.

Si elle part vivre à Villeurbanne, son ancrage artistique est bien lyonnais. Elle est encouragée dans son travail par Salandre à qui l’on doit le veilleur de pierre de la place Bellecour et tant d’autres. 

M-C. Parra

Le Progrès, 31 juillet 2016