http://www.salonlyonsudest.org

salon de lyon et sud est

Menu
Hommage à Chantal Roux

Hommage à Chantal Roux

Chantal Roux  1949-2016

« Essentiellement habité par l’humain ou le couple, sommairement représenté (grosse tête, grosses mains, membres mal emboîtés) dans un cadrage très serré qui isole son sujet du monde (…), l’espace pictural de Chantal Roux s’impose par son dessin gauche, ses couleurs contrastées, par un rien de douloureux et de grotesque. (…) Travaillée par une pâte légère mais tourmentée, posée à plat et jouant sur les recouvrements successifs, sa peinture porte un regard non dénué de tendresse sur l’humanité frustre qu’elle invente.(…) C’est une galerie de portraits, les visages se réduisant à quelques traits grossiers. Yeux et bouches d’ombre. Et de cette humanité pas finie, de cette galerie d’expressions primaires, parfois au bord du monstrueux, une émotion sourd, simple et directe, comme cette peinture. (…)»
Nelly Gabriel

Chantal Roux écrivait :
«  Je ne crois pas avoir choisi de peindre ce que je peins. Je peins les images que j’ai envie de voir. Pour créer, il faut lâcher prise sur ses émotions, ouvrir les vannes, laisser s’écouler ce qui vient du profond de moi. Il faut se mettre en danger, en somme.(…). J’ai dû analyser toutes les caractéristiques de mes tableaux - les yeux baissés, les mains omniprésentes, les personnages tronqués - pour répondre aux questions qu’on me posait, et j’en suis arrivée à cette conclusion : je cherche à peindre l’intérieur des gens. (…) Je veux les surprendre dans leur intimité. (…) Ils se croient seuls, ne portent pas de masque, n’essaient pas de jouer un jeu. (…) »


« Pour apprécier les toiles de Chantal Roux, il faut se laisser regarder par elles, calmement, jusqu’à ce qu’elles vous aient reconnu(e)s. C’est alors la joie des retrouvailles, une joie profonde et discrète, qui n’empêche pas les sentiments. (…) »
Alain Gibert

Extrait du catalogue « Chantal Roux, artiste corps et âme »

L'autobus

L'autobus

L'autre

L'autre

Photos Josette Vial, tous droits réservés

Photos Josette Vial, tous droits réservés